Troubles du Spectre Autistique (TSA)
Troubles développementaux

ADI-R : entretien pour le diagnostic de l’autisme – Version révisée.

L’ADI-R est un outil d’entretien semi-structuré destiné à recueillir et évaluer des informations précises sur l’histoire du développement et le comportement actuel de personnes (enfants et adultes) pour peu que leur âge mental soit supérieur à 2 ans et 0 mois – chez qui des Troubles du spectre autistique sont suspectés.

 

En fonction de l’objectif, les résultats à l’ADI-R s’avèrent utiles pour déterminer un diagnostic (en référence aux critères du DSM-IV et de la CIM-10) et/ou pour déterminer les besoins cliniques (traitement, projet éducatif).

 

L’entretien est mené par le psychologue avec un (les) parent(s) ou une personne proche connaissant le développement de la personne évaluée – qui, elle, est absente pendant l’entretien.

 

Composé de 93 items, l’ADI-R se concentre sur 3 domaines fonctionnels :

  • les interactions sociales réciproques,

  • le langage et de la communication,

  • les comportements restreints, répétitifs et ritualisés.

 

Le diagnostic d'autisme est complexe : il nécessite des regards croisés de professionnels. Pour établir un diagnostic de Troubles du Spectre Autistique, l’ADI-R est utilisé parallèlement à l’ADOS-2 (Echelle d'observation pour le diagnostic de l'autisme, seconde édition) – outil d’évaluation de la personne qui évalue la personne en direct. Ces deux techniques sont complémentaires, et combinées à des bilans sensoriels et des investigations médicales, elles constituent le standard pour le diagnostic de TSA.

 

Si votre médecin de 1ère ligne (médecin traitant, pédiatre, médecin de PMI, médecin de crèche) suspecte un problème de développement, il peut demander l'avis d'un psychologue en libéral. Je propose donc l'utilisation de cette échelle dans ce cadre-là : je ne pose pas de diagnostic en tant que tel mais l'évaluation faite grâce à l'ADI-R permet d'étayer le diagnostic du médecin consulté.

 

Les résultats de cette échelle pourront permettre à la famille et à l’environnement scolaire de s’adapter au plus près des besoins et des capacités de l’enfant (ou de l’adulte). En effet, bien souvent les particularités de l’enfant porteur d’un TSA sont méconnues et l’environnement n’est pas suffisamment adapté à celles-ci. Des préconisations très précises seront donc données lors du compte-rendu oral qui fait suite à l’entretien.

 

Durée de l’entretien : entre 1h30 et 2h30. Un autre entretien d’1h est ensuite proposé : compte-rendu oral, échange avec la famille et remise d’un compte-rendu écrit.

VINELAND II : échelle d’évaluation du comportement socio-adaptatif.

La VINELAND II est un outil d'entretien semi-directif, permettant d'évaluer le niveau d'autonomie et d'adaptation pour tous les âges. L’entretien est mené par le psychologue avec un (les) parent(s) ou une personne proche connaissant le développement de la personne évaluée – qui, elle, est absente pendant l’entretien.

 

Elle explore 3 domaines majeurs : la communication, les compétences en vie quotidienne et la socialisation. Pour les enfants de moins de 7 ans, un 4ème domaine, explorant la motricité, permet de compléter l'évaluation.

 

Elle permet d’évaluer le comportement adaptatif de personnes souffrant de :

  • Déficience intellectuelle

  • Troubles du spectre autistique (TSA)

  • Troubles envahissants du développement (TED)

  • Troubles déficitaires de l’attention/hyperactivité (TDA/H)

  • Traumatismes crâniens

  • Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)

  • Troubles sensoriels

  • Démences de type Alzheimer

  • Perte d'autonomie de l'adulte âgé.

Intérêt de l'outil :

  • Permet une évaluation multidimensionnelle des acquis et des dysfonctionnements dans la vie quotidienne, qui permet de faire ressortir les points forts et les points faibles de la personne dans chacun des domaines, en suivant une progression développementale des acquisitions.

  • Permet une évaluation des comportements adaptatifs (capacité à s'adapter à des conditions environnementales diverses).

  • Echelle qui a le mérite de montrer de manière très pragmatique pour les parents et pour tous ceux qui s’en occupent, les capacités de la personne avec autisme. Elle met en évidence les domaines qui peuvent faire l’objet plus particulièrement d’un travail.

  • Évaluer le niveau global d’autonomie et les capacités d’adaptation chez l’enfant permet de contribuer au diagnostic et d’apporter des informations pour la mise en place de programmes éducatifs et de remédiation.

  • Pour les adultes présentant des troubles cognitifs, la VINELAND-II aide le clinicien à déterminer les priorités des axes de rééducation et de compensation du handicap au quotidien.

  • L’utilisation auprès d’une population d’adultes âgés peut aider à penser l’aménagement de l’environnement pour un maintien à domicile et permet de mieux les accompagner en cas de placement en institution.

 

Durée de l’entretien : entre 1h30 et 2h30. Un autre entretien d’1h est ensuite proposé : compte-rendu oral, échange avec la famille et remise d’un compte-rendu écrit.